Sauter la navigation.

Institut de Géographie

191, Saint Jacques
75005 Paris

Tel. : 01 44 32 14 80
Fax : 01 44 32 14 38

Se connecter

Nous contacter

Ateliers et formations 2020-2021 organisés par l'EDGP

 


 

Fiche de présence atelier à faire remplir par l'intervenant(e) à télécharger ici

Merci de faire signer cette attestation et de la renvoyer au secrétariat de l'EDGP

 


 

  • Terrain, éthique, réflexivité
 
En présentiel
Nombre de Places offertes : 15 (maximum)
Durée : 12h, 4h par séances
Dates exactes : 2, 9 et 16 décembre
Lieu : Campus Condorcet, Bâtiment Recherche Sud
Salle : salle 5122
 
OU
 
A distance : si les circonstances l’imposent
Nombre de Places offertes :
Durée : 12h, 4h par séances
Dates exactes : 2, 9 et 16 décembre
Moyens utilisés : zoom
 
 
Une place croissante est accordée dans la recherche française (IRD, CNRS, INED…) aux questions d’éthique. Cet engouement est fortement lié à un contexte d’internationalisation des politiques de recherche, à l’encadrement et à la systématisation des pratiques de recherche. Les géographes sont et seront encore plus confrontés dans les années qui viennent à l’institutionnalisation de cette question via notamment le développement des chartes éthiques, des comités déontologiques mais aussi des procès intentés aux chercheurs. Pour autant, la question éthique n’est pas née avec ces « chartes de bonnes pratiques » et elle ne s’y réduit pas. Les pratiques de terrain posent en effet un certain nombre de questions rarement abordées dans les manuels et souvent oubliées dans « la boîte noire du terrain » : la question de l’engagement, celle de la réflexivité, celle des devoirs du chercheur vis-à-vis des personnes qu’il côtoie sur le terrain, celle de l’empathie ou de l’antipathie éprouvée à leur égard, celle de la forme et des modalités de la restitution d’un travail de terrain, celle des rapports de pouvoir au sein de l’institution, celle de la distance sociale et/ou géographique avec le terrain, celle des règles implicites notamment dans la production scientifique… Ces questions seront abordées à partir de cas concrets issus de différentes expériences de terrain et objets, mais aussi de la littérature francophone et anglophone en sciences sociales. Une place importante sera laissée aux échanges.